Bons baisers de Pithiviers #3 // 14.09

Bons baisers de Pithiviers #3 // 14.09

Tes cliques et tes claques

Share Podcast:
Bons baisers de Pithiviers #3 Après vous avoir fait voyager à l'autre bout du monde avec "Tes cliques et tes claques", cet été, sur Radio Campus Paris, je vous emmène dans la Beauce, à Pithiviers, où je travaille pendant la saison estivale. Sous-préfecture du Loiret, Pithiviers est une commune de 10 000 habitants environ, située à 80 km de Paris entre Fontainebleau et Orléans. [caption id="attachment_72802" align="aligncenter" width="1024"] Pithiviers, place du Martroi[/caption] On se régale à Pithiviers Le safran : de l'Iran au Gâtinais Nul besoin d’aller jusqu’en Iran pour trouver du safran, figurez vous qu’on en cultive dans le Loiret. Du 16ème au 19ème siècle, la ville de Boynes, à l’Est de Pithiviers, fut la capitale mondiale du safran, avant de péricliter. Depuis quelques années, la culture du safran refait surface. Mon collègue Christian a commencé à cultiver le safran chez lui il y a une vingtaine d’années. Il nous raconte sa passion pour cette espèce végétale mi-fleur, mi-épice et sa recette préférée. [caption id="attachment_73444" align="aligncenter" width="1024"] Le safran en floraison - Crédits photo : Christian Siret[/caption]   [caption id="attachment_73447" align="aligncenter" width="1024"] La récolte du safran à Pithiviers[/caption] Ca s'est passé à Pithiviers L'ermite arménien qui introduisit le pain d'épices à Pithiviers Au Xème siècle, un ermite arménien s’installa à Bondaroy, à quelques kilomètres de Pithiviers. Il s’appelait saint Grégoire de Nicopolis. On raconte qu'il vécut 7 ans dans une grotte, tantôt jeûnant, tantôt guérissant les malades et les infirmes. Mais surtout, il partagea la recette du pain d'épices à base de farine de seigle, du miel et des épices, qui fait la réputation de Pithiviers. [caption id="attachment_73446" align="aligncenter" width="1024"] La grotte de l'ermite à Bondaroy - Crédits photo : Christian Siret[/caption] À la découverte du patrimoine pithivérien Le Bistrot du Martroi, the place to be À Pithiviers, le Bistrot du Martroi est l'un des bistrots emblématiques de la ville. Il a la particularité d'avoir une double entrée : d'une côté la place du Martroi et de l'autre le Mail Ouest. Evidemment, on y mange du pithiviers fondant, mais surtout de la tête de veau, pendant la foire de la Saint Georges chaque année en avril. [caption id="attachment_73449" align="aligncenter" width="1024"] Sylvie à l'intérieur du Bistrot du Martroi[/caption] [caption id="attachment_73450" align="aligncenter" width="1024"] La devanture du Bistrot du Martroi à Pithiviers[/caption]
...Read More
Bons baisers de Pithiviers #3 Après vous avoir fait voyager à l'autre bout du monde avec "Tes cliques et tes claques", cet été, sur Radio Campus Paris, je vous emmène dans la Beauce, à Pithiviers, où je travaille pendant la saison estivale. Sous-préfecture du Loiret, Pithiviers est une commune de 10 000 habitants environ, située à 80 km de Paris entre Fontainebleau et Orléans. [caption id="attachment_72802" align="aligncenter" width="1024"] Pithiviers, place du Martroi[/caption] On se régale à Pithiviers Le safran : de l'Iran au Gâtinais Nul besoin d’aller jusqu’en Iran pour trouver du safran, figurez vous qu’on en cultive dans le Loiret. Du 16ème au 19ème siècle, la ville de Boynes, à l’Est de Pithiviers, fut la capitale mondiale du safran, avant de péricliter. Depuis quelques années, la culture du safran refait surface. Mon collègue Christian a commencé à cultiver le safran chez lui il y a une vingtaine d’années. Il nous raconte sa passion pour cette espèce végétale mi-fleur, mi-épice et sa recette préférée. [caption id="attachment_73444" align="aligncenter" width="1024"] Le safran en floraison - Crédits photo : Christian Siret[/caption]   [caption id="attachment_73447" align="aligncenter" width="1024"] La récolte du safran à Pithiviers[/caption] Ca s'est passé à Pithiviers L'ermite arménien qui introduisit le pain d'épices à Pithiviers Au Xème siècle, un ermite arménien s’installa à Bondaroy, à quelques kilomètres de Pithiviers. Il s’appelait saint Grégoire de Nicopolis. On raconte qu'il vécut 7 ans dans une grotte, tantôt jeûnant, tantôt guérissant les malades et les infirmes. Mais surtout, il partagea la recette du pain d'épices à base de farine de seigle, du miel et des épices, qui fait la réputation de Pithiviers. [caption id="attachment_73446" align="aligncenter" width="1024"] La grotte de l'ermite à Bondaroy - Crédits photo : Christian Siret[/caption] À la découverte du patrimoine pithivérien Le Bistrot du Martroi, the place to be À Pithiviers, le Bistrot du Martroi est l'un des bistrots emblématiques de la ville. Il a la particularité d'avoir une double entrée : d'une côté la place du Martroi et de l'autre le Mail Ouest. Evidemment, on y mange du pithiviers fondant, mais surtout de la tête de veau, pendant la foire de la Saint Georges chaque année en avril. [caption id="attachment_73449" align="aligncenter" width="1024"] Sylvie à l'intérieur du Bistrot du Martroi[/caption] [caption id="attachment_73450" align="aligncenter" width="1024"] La devanture du Bistrot du Martroi à Pithiviers[/caption]
...Read More